Accueil Accueil Cellu M6 Cellu M6 Oxygénation Biocatalytique Oxygénation Biocatalytique Access Consciousness Access Consciousness Liens Liens Contact Contact

Qu’ est-ce qu’ Access Consciousness ?

   * Histoire Access   Bars   est   un   programme   conçu   par   Gary   Douglas   et   Dain Heer dans les années 90 aux Etats-Unis. Il   s’agit   d’un   ensemble   d’outils   et   de   processus   qui   ont   pour   objectif de   développer   une   plus   grande   capacité   d’ouverture   de   sa   conscience afin    de    déployer    un    panel    plus    large    de    ses    possibilités.    Cette méthode   permet   d’apprendre   à   se   connaître   au-delà   de   ce   que   l’on pense être. La    méthode    est    pratiquée    dans    170    pays.    Des    classes    sont disponibles   dans   chacun   d’eux,   cadrées   par   des   formateurs   agréés par Access Consciousness ©.    * Définition «   La   conscience   est   la   capacité   à   être   présent   à   tout   moment   de   ta vie   sans   jugement   porté   ni   sur   toi-même   ni   sur   les   autres.      C’est   la capacité   à   tout   recevoir,   à   ne   rien   rejeter   et   à   créer   tout   ce   que   tu désires dans la vie » – Gary Douglas – Nous   nous   construisons   au   cours   de   notre   existence   à   partir   de   ce que   l’on   perçoit,   reçoit   et   apprend.   En   sommes,   nous   fonctionnons   à partir   de   pensées   et   d’émotions   acquises   au   fil   de   notre   expérience   de vie.   Ce   sont   alors   nos   croyances   qui   créent   notre   réalité,   et   dans certains    cas    cela    peut    générer    des    freins,    voir    des    paralysies d’actions    qui    ne    sont    pas    toujours    bénéfiques    au    quotidien. L’empreinte   de   notre   vécu   peut   aussi   bien   venir   de   traumatismes,   de drames vécus que de simples contrariétés. L’Access   Bars   offre   la   possibilité   de   se   libérer   de   certains   de   ces conditionnements   et   modes   de   pensées   qui   peuvent   être   limitant   à notre bien-être psycho émotionnel. Comme     certains     thérapeutes     pratiquent     des     manipulations corporelles   afin   de   dénouer   des   nœuds   musculaires,   l’   Access   Bar   se place    sur    le    même    mécanisme    mais    pour    libérer    des    nœuds émotionnels. La   méthode   Access   Bars   se   décompose   en   un   processus   corporel   et   un processus    verbal.    En    cabinet    il    est    plus    fréquent    d’explorer    le processus   corporel   qui   est   un   outil   dynamique   avec   des   points   de pression.

 Access Consciousness

        * Processus corporel L’Access Bar se pratique en appliquant de légères pressions sur 32 points énergétiques  répartis principalement sur le crâne. Chaque   point   de   la   cartographie   de   Gary   Douglas   et   Dain   Heer   correspond   à   un   domaine   de   vie   précis   :   communication,   énergie, contrôle, créativité, corps, bienveillance, etc. La   pression,   douce,   est   faite   de   manière   symétrique   sur   le   crâne   créant   ainsi   un   tracé   énergétique   entre   les   deux   polarités   afin d’abaisser les blocages. Les points de pression durent en générale entre 5 et 10 minutes. Chacun   de   ces   32   points   accumulent   la   charge   de   nos   pensées   et   de   nos   émotions.   Ces   points,   dits   Bars,   emmagasinent   une   manière d’agir   ou   de   vivre.   Ces   conditionnements,   dû   à   notre   histoire   et   notre   environnement,   nous   empêche   parfois   de   dépasser   des   a   priori ou des situations. En   activant   chaque   point,   par   une   légère   pression,   il   s’opère   une   décharge   d’un   champ   électromagnétique.   Celui-ci   permet   alors   de libérer petit à petit des croyances limitantes, d’attitudes, de sentiments ou d’émotions qui peuvent nous bloquer. C’est   une   libération   des   mémoires,   mécanismes   inconscients   qui   parasitent.   On   peut   comparer   cela   à   un   «   reset   »   comme   pour   un téléphone ou un ordinateur.     * Processus verbal Il   est   important   de   souligner   que   la   pratique   d’Access   Bars   peut   être   enrichie   par   certaines   phrases   et   la   mise   en   place   de questionnements. Selon   Gary   Douglas   nos   points   de   vue   créent   notre   réalité,   ce   qui   explique   que   l’on   peut   continuer   longtemps   à   suivre   un   chemin   qui ne   nous   convient   pas   sans   pour   autant   s’en   détacher.   S’ouvrir   à   d’autres   possibilités   doit   passer   par   une   modification   de   son   point de   vue   initial.   Même   si   le   processus   physique   d’Access   Bars   travaille   dans   ce   sens,   la   mise   en   place   du   processus   verbal   permet d’aller plus loin. L’un   des   premiers   outils   d’Access   Bars   a   été   «   d’être   dans   la   question   ».   Le   questionnement   renforce   et   ouvre   des   possibilités,   alors que la réponse automatique ferme, entraine à des impasses. Le questionnement met au défi nos points de vue et jugements. Les phrases, dites de déblayages, quant à elles peuvent être assimilées à des mantras qui se renforcent dans leurs répétitions.    * Bienfaits Une   séance   apportera   sensiblement   un   bien-être,   mais   c’est   au   fil   des   pratiques   que   l’on   peut   approfondir   sur   les   émotions   et   les limitations   de   nos   schémas   mentaux.      Comme   nous   l’avons   compris   le   corps   à   une   mémoire   qui   a   acquis   des   informations   au   fil   de son   existence.   Il   paraît   évident   de   devoir   pratiquer   plusieurs   interventions   pour   dénouer   ces   nœuds.   Il   s’agit   également   d’être   acteur des changements en mettant en pratique ses propres prises de conscience, qu’Access Bars aura pu ouvrir. Les bienfaits se mesure à court, à moyen et à long terme. A court terme les bénéfices vont être corporel avec un relâchement musculaire et une libération de certaines émotions. A moyen et long terme les effets d’Access Bars s’identifie dans ses attitudes et ressentis au quotidien : Modification de certaines réactions. Prise de recul plus spontanée. Amélioration du sommeil. Sensation d’être plus dans son présent. Apaisement des pensées. Libération émotionnelle. Détente générale. Relâchement des tensions physiques. Abaissement de blocages.    * En Pratique La séance débute toujours par un entretien avec le praticien afin d’échanger sur la raison de la prise de rendez-vous. Celui-ci vous invite ensuite à vous allonger sur une table de massage afin de débuter la séance. La séance se pratique toujours allongé et habillé.  Il   est   fréquent   d’observer   lors   de   la   séance   des   mouvements   réflexes,   des   picotements,   de   la   chaleur   ou   une   fatigue   passagère. Certaines personnes peuvent même s’endormir. Ces phénomènes se dissipent dès que la séance est terminée. L’Access bars est accessible aux enfants. La pratique est alors plus courte, entre 30 et 40 min. Il n’y a aucun contre-indication connue.
Véronique Vidal-Laur Naturopathe Béziers

Qu’ est-ce qu’ Access Consciousness ?

   * Histoire Access   Bars   est   un   programme   conçu   par   Gary   Douglas   et Dain Heer dans les années 90 aux Etats-Unis. Il   s’agit   d’un   ensemble   d’outils   et   de   processus   qui   ont   pour objectif   de   développer   une   plus   grande   capacité   d’ouverture   de sa   conscience   afin   de   déployer   un   panel   plus   large   de   ses possibilités.   Cette   méthode   permet   d’apprendre   à   se   connaître au-delà de ce que l’on pense être. La   méthode   est   pratiquée   dans   170   pays.   Des   classes   sont disponibles   dans   chacun   d’eux,   cadrées   par   des   formateurs agréés par Access Consciousness ©.    * Définition «   La   conscience   est   la   capacité   à   être   présent   à   tout   moment   de ta   vie   sans   jugement   porté   ni   sur   toi-même   ni   sur   les   autres.     C’est   la   capacité   à   tout   recevoir,   à   ne   rien   rejeter   et   à   créer   tout ce que tu désires dans la vie » – Gary Douglas – Nous   nous   construisons   au   cours   de   notre   existence   à   partir   de ce    que    l’on    perçoit,    reçoit    et    apprend.    En    sommes,    nous fonctionnons   à   partir   de   pensées   et   d’émotions   acquises   au   fil de   notre   expérience   de   vie.   Ce   sont   alors   nos   croyances   qui créent   notre   réalité,   et   dans   certains   cas   cela   peut   générer   des freins,   voir   des   paralysies   d’actions   qui   ne   sont   pas   toujours bénéfiques   au   quotidien.   L’empreinte   de   notre   vécu   peut   aussi bien   venir   de   traumatismes,   de   drames   vécus   que   de   simples contrariétés. L’Access   Bars   offre   la   possibilité   de   se   libérer   de   certains   de ces   conditionnements   et   modes   de   pensées   qui   peuvent   être limitant à notre bien-être psycho émotionnel. Comme    certains    thérapeutes    pratiquent    des    manipulations corporelles   afin   de   dénouer   des   nœuds   musculaires,   l’   Access Bar   se   place   sur   le   même   mécanisme   mais   pour   libérer   des nœuds émotionnels. La   méthode   Access   Bars   se   décompose   en   un   processus   corporel et    un    processus    verbal.    En    cabinet    il    est    plus    fréquent d’explorer   le   processus   corporel   qui   est   un   outil   dynamique   avec des points de pression.
Véronique Vidal-Laur Naturopathe Béziers
* Processus corporel L’Access   Bar   se   pratique   en   appliquant   de   légères   pressions   sur 32 points énergétiques  répartis principalement sur le crâne. Chaque   point   de   la   cartographie   de   Gary   Douglas   et   Dain   Heer correspond   à   un   domaine   de   vie   précis   :   communication,   énergie, contrôle, créativité, corps, bienveillance, etc. La   pression,   douce,   est   faite   de   manière   symétrique   sur   le   crâne créant   ainsi   un   tracé   énergétique   entre   les   deux   polarités   afin d’abaisser    les    blocages.    Les    points    de    pression    durent    en générale entre 5 et 10 minutes. Chacun   de   ces   32   points   accumulent   la   charge   de   nos   pensées et   de   nos   émotions.   Ces   points,   dits   Bars,   emmagasinent   une manière   d’agir   ou   de   vivre.   Ces   conditionnements,   dû   à   notre histoire    et    notre    environnement,    nous    empêche    parfois    de dépasser des a priori ou des situations. En   activant   chaque   point,   par   une   légère   pression,   il   s’opère   une décharge   d’un   champ   électromagnétique.   Celui-ci   permet   alors de   libérer   petit   à   petit   des   croyances   limitantes,   d’attitudes,   de sentiments ou d’émotions qui peuvent nous bloquer. C’est   une   libération   des   mémoires,   mécanismes   inconscients   qui parasitent.   On   peut   comparer   cela   à   un   «   reset   »   comme   pour un téléphone ou un ordinateur. * Processus verbal Il   est   important   de   souligner   que   la   pratique   d’Access   Bars   peut être    enrichie    par    certaines    phrases    et    la    mise    en    place    de questionnements. Selon   Gary   Douglas   nos   points   de   vue   créent   notre   réalité,   ce qui    explique    que    l’on    peut    continuer    longtemps    à    suivre    un chemin    qui    ne    nous    convient    pas    sans    pour    autant    s’en détacher.   S’ouvrir   à   d’autres   possibilités   doit   passer   par   une modification   de   son   point   de   vue   initial.   Même   si   le   processus physique   d’Access   Bars   travaille   dans   ce   sens,   la   mise   en   place du processus verbal permet d’aller plus loin. L’un   des   premiers   outils   d’Access   Bars   a   été   «   d’être   dans   la question   ».   Le   questionnement   renforce   et   ouvre   des   possibilités, alors    que    la    réponse    automatique    ferme,    entraine    à    des impasses.   Le   questionnement   met   au   défi   nos   points   de   vue   et jugements. Les   phrases,   dites   de   déblayages,   quant   à   elles   peuvent   être assimilées    à    des    mantras    qui    se    renforcent    dans    leurs répétitions.    * Bienfaits Une   séance   apportera   sensiblement   un   bien-être,   mais   c’est   au fil   des   pratiques   que   l’on   peut   approfondir   sur   les   émotions   et les   limitations   de   nos   schémas   mentaux.      Comme   nous   l’avons compris   le   corps   à   une   mémoire   qui   a   acquis   des   informations au   fil   de   son   existence.   Il   paraît   évident   de   devoir   pratiquer plusieurs    interventions    pour    dénouer    ces    nœuds.    Il    s’agit également   d’être   acteur   des   changements   en   mettant   en   pratique ses propres prises de conscience, qu’Access Bars aura pu ouvrir. Les bienfaits se mesure à court, à moyen et à long terme. A court terme les bénéfices vont être corporel avec un relâchement musculaire et une libération de certaines émotions. A moyen et long terme les effets d’Access Bars s’identifie dans ses attitudes et ressentis au quotidien : Modification de certaines réactions. Prise de recul plus spontanée. Amélioration du sommeil. Sensation d’être plus dans son présent. Apaisement des pensées. Libération émotionnelle. Détente générale. Relâchement des tensions physiques. Abaissement de blocages.    * En Pratique La   séance   débute   toujours   par   un   entretien   avec   le   praticien afin d’échanger sur la raison de la prise de rendez-vous. Celui-ci   vous   invite   ensuite   à   vous   allonger   sur   une   table   de massage afin de débuter la séance. La séance se pratique toujours allongé et habillé.  Il   est   fréquent   d’observer   lors   de   la   séance   des   mouvements réflexes,    des    picotements,    de    la    chaleur    ou    une    fatigue passagère. Certaines personnes peuvent même s’endormir. Ces phénomènes se dissipent dès que la séance est terminée. L’Access   bars   est   accessible   aux   enfants.   La   pratique   est   alors plus courte, entre 30 et 40 min. Il n’y a aucun contre-indication connue.